Une histoire de gamma

Depuis un moment déjà, mes écrans avaient pris une teinte rouge très prononcée et les textes de couleurs sombres, en particulier de couleur bleu foncé, été devenu difficile à distinguer. En changeant de système d’exploitation, ou en branchant un autre ordinateur: pas de problème d’affichage de couleur. Ce n’était donc pas un début de vieillissement des écrans, comme j’avais pu le penser par instant. Seul Arch Linux était concerné.

Rien à signaler du côté de redshift, qui ne semblait pas responsable, bien qu’ajoutant un petit effet rouge supplémentaire. Après plusieurs tentatives infructueuses, j’avais fini par m’accommoder de cette balance de couleur plus que douteuse. Et ce n’est que très récemment que j’ai trouvé les éléments permettant de remonter à la source du problème.

Je suis donc allé explorer la configuration de mes écrans du côté de xrandr avec la commande suivante:

xrandr --verbose

Je parcours les lignes, ne voyant rien de particulier, quand tout à coup, je tombe sur la ligne:

Gamma:      1.6:2.5:4.0

Je cherche donc comment rétablir les gammas à des valeurs « neutres ». Toujours avec xrandr et en spécifiant la source concernée avec l’option output, on pourra utiliser l’option dédiée, à savoir: gamma. A noter que j’ai également constaté une remise à plat des gammas avec l’option brightness.

xrandr --output DVI-D-0 --gamma 1:1:1
xrandr --output DP-1 --brightness 1.0

Ce ne fut malheureusement pas suffisant. Au démarrage suivant, réapparition du problème. Après de nouvelles recherches, j’ai fini par trouver que le fichier de configuration pour ma disposition d’ écran par défaut dans autorandr contenait la ligne:

gamma 0.625:0.4:0.25

Après avoir modifié les trois valeurs à 1.0, j’ai donc retrouvé des couleurs correctes et un affichage satisfaisant. Bref, une bête erreur de configuration, qui devait remonter à l’installation et à la première configuration d’autorandr.

[ArchLinux] Choix de la sortie son par défaut

Après avoir effectué une mise à jour et redémarré mon système il y a de cela un mois environ, j’ai constaté que je n’avais plus aucun son en sortie de mes haut-parleurs. Après bien des recherches, j’ai remarqué que le son sur la sortie HDMI semblait fonctionner.

En cherchant les sorties disponibles sur ma machine, je découvre donc que la sortie 0 utilisée jusqu’à présent, du moins dans mes souvenirs, est désormais la sortie HDMI. J’indique donc au système d’utiliser la sortie 1 :

pactl set-default-sink 1

Retour du son dans mes haut-parleurs et vérification de la sortie utilisée.

# pactl list sinks short
0 alsa_output.pci-0000_01_00.1.hdmi-stereo-extra2 module-alsa-card.c s16le 2ch 44100Hz SUSPENDED
1 alsa_output.pci-0000_00_1b.0.analog-stereo module-alsa-card.c s16le 2ch 48000Hz RUNNING

En outre, lorsqu’il s’agit de débuger un problème de son, je commence généralement par faire un tour du côté de alsamixer et pavucontrol.

Toutefois, il s’avère que si cette opération suffit pour la session courante, la configuration ne persiste pas au redémarrage du système. Pour configurer la carte par défaut, je commence donc par lister une nouvelle fois les sorties disponibles.

# pacmd list-sinks | grep -e 'name:' -e 'index:'
  index: 0 name: <alsa_output.pci-0000_01_00.1.hdmi-stereo-extra2>
* index: 1 name: <alsa_output.pci-0000_00_1b.0.analog-stereo>

Ensuite, j’édite le fichier /etc/pulse/default.pa pour y ajouter la ligne suivante :

set-default-sink alsa_output.pci-0000_00_1b.0.analog-stereo

Après un redémarrage du système, le son sort à nouveau de mes hauts-parleurs.

[ArchLinux] autorandr

Petit point rapide sur autorandr, petit programme bien pratique, pour simplifier la gestion de différentes configurations de disposition d’écrans. Une fois installé, autorandr tente de détecter la configuration à appliquer en fonction du matériel connecté. Cette solution s’avère très pratique lorsqu’on utilise un environnement de bureau simplifié de type i3 et que l’on est amené à changer sa disposition d’écran. On pensera notamment au cas d’un ordinateur portable auquel on connectera un écran supplémentaire et que l’on déconnectera en cas de changement de pièce.

Installation classique via pacman.

sudo pacman -S autorandr

La sauvegarde d’un profil s’effectue avec l’argument save.

Save your current display configuration and setup with:
$ autorandr --save home

Pour finir, j’ai ajouté la ligne suivante dans mon fichier .xprofile.

autorandr --change --default home

Soit, passage par défaut sur la configuration home au démarrage. Le chargement manuel d’un profil s’effectue à l’aide du paramètre load: autorandr <profil>. A noter qu’il est également possible de configurer pour chaque profil, des actions à effectuer après le chargement du profil.

[ArchLinux] Passage à yay

Focus rapide sur l’accès aux paquets AUR sous ArchLinux. J’utilisais jusqu’à présent yaourt, mais celui-ci n’étant plus maintenu, je vais tester yay pour la gestion de mes paquets AUR.

Le processus d’installation est simple, récupération d’une copie des sources, construction du paquet puis installation. Le programme étant écrit en go, on installera au préalable de quoi le compiler: sudo pacman -S go.

Installation :

git clone https://aur.archlinux.org/yay.git
cd yay
makepkg -si

[ArchLinux] Problème de DHCP avec NetworkManager

La semaine dernière, j’ai quelques problèmes de récupération de la configuration DHCP à partir de mon système ArchLinux. Cela provient d’un changement effectué du côté du client DHCP interne de NetworkManager. Le bug est connu et tracé dans le ticket 64880. Si l’erreur est à priori corrigée dans le code de NetworkManager, le correctif n’est pas encore disponible au moment où j’écris ces lignes; ou bien celui-ci n’est pas suffisant. Bref, afin de retrouver une connexion fonctionnelle, j’ai donc installé un client DHCP externe: dhclient et édité le fichier /etc/NetworkManager/conf.d/dhcp-client.conf pour y ajouter les lignes suivantes:

[main]
dhcp=dhclient

Redémarrage du service NetworkManager et retour de la connexion!