Dystopie ?! – Counterpart S01E03

Lien vers la vidéo.

Avec l’hiver qui arrive, c’est le moment idéal pour mettre à jour vos vaccins. Rendez-vous chez votre médecin ou à l’hôpital le plus proche.
Allez-y entre amis ou en famille.

N’oubliez pas, mettre sa propre santé en danger, c’est jouer avec celle de ses proches. Si vous connaissez quelqu’un de malade qui ne consulte pas, vous êtes dans l’obligation de le signaler à l’hôpital de votre quartier.
Ne pas signaler la maladie d’un proche est passible d’une amende, d’une peine de prison, voire d’une mise en quarantaine.

La santé de chacun, c’est la santé de tous.
Citoyens et famille pour une Europe saine.

Bonne projection.

Counterpart S01E03

Citation [15] – Amos Burton

– La civilisation, c’est ce qui fait que les gens respectent leur prochain. Débarrassez-vous de la première et vous ne pouvez plus compter sur les seconds.

Amos Burton, Les Jeux de Némésis – James S. A. Corey

– On dirait que vous avez déjà fait ça, nota-t-elle.
– J’ai même grandi comme ça. Tous ces gens ne font que combler leur retard. Nous sommes des humains. Nous sommes tribaux. Plus la situation est stable, plus la tribu est grande. Les membres d’une même bande, les habitants d’un même pays, ou d’une même planète. Et là, un bouleversement arrive, et la tribu se réduit.

Amos Burton, Les Jeux de Némésis – James S. A. Corey

Alex se vantait d’être capable de s’entendre avec n’importe qui au sein d’un équipage, et Amos n’était pas une exception. C’était un homme sans sous-texte. Lorsqu’il déclarait qu’il avait besoin de rester seul un moment, c’était parce qu’il avait besoin de rester seul un moment. Quand Alex lui proposait de venir regarder le dernier film néo-noir sorti sur Terre qu’il venait de télécharger, sa réponse était toujours et seulement la réponse à la question. Il n’avait aucun penchant pour la médisance, la sanction sociale ou le complot visant à isoler l’autre. Toute chose était ce qu’elle était, point final.

Les Jeux de Némésis – James S. A. Corey