Gitolite: Installation

Pour pouvoir travailler à plusieurs sur un projet, ou même tout seul, mais avec un gestionnaire de version et pas un Dropbox inutile, je me suis penché sur l’installation d’un serveur Git, associé à Gitolite pour la gestion des utilisateurs.
Alors, pourquoi se faire son propre serveur, quel intérêt? Bien sûr, Github nous propose déjà ses services, mais pour héberger ses projets persos, pas encore près pour Github car trop jeune, ou ses projets d’école, rien de tel que son installation à soi. Rajoutons à cela la satisfaction d’héberger les données sur son propre serveur, en sachant que nous les contrôlons.

Trêve de bavardage, on va tout d’abord générer une clé rsa avec:
ssh-keygen -t rsa
Donner à la clé votre nom d’utilisateur.

On envoie la clé sur le serveur:
scp ~/.ssh/id_rsa.pub user@serveur.exemple.org:/tmp/user.pub

On se connecte au serveur via ssh et on obtient les droits root:
ssh user@serveur.exemple.org
sudo su –

On commence par installer tous les paquets nécessaires:
aptitude install  git-all perl openssh-server gitolite

On ajoute un utilisateur gitolite avec:
adduser gitolite

On passe à l’utilisateur gitolite:
su – gitolite

Et on exécute le script d’installation de Gitolite:
gl-setup /tmp/user.pub

Retour sur le poste client.
On va récupérer le dépot gitolite-admin qui va nous permettre de donner des droits et d’ajouter des utilisateurs via Git:
git clone gitolite@serveur.exemple.org:gitolite-admin

A ce stade, si un message vous indique que le dépot n’est pas valable, une opération s’impose pour forcer l’utilisation de la clé précédemment générée lors de la connexion.
Dans le fichier .ssh/config sur le poste client:

Host gitolite
User gitolite
HostName 37.26.241.58
IdentityFile ~/.ssh/user
IdentitiesOnly yes

Cela devrait régler le problème, sinon une recherche sur le net s’impose.

On se place dans le dossier:
cd gitolite-admin

On édite le fichier de conf pour ajouter un dépot, par exemple test:
vim conf/gitolite.conf

repo    test
RW+    =   user

On commit:
git commit -a -m « Add test repository »

On peut ensuite cloner le dépôt test:
git clone gitolite@serveur.exemple.org:test

Ajouter un readme à celui-ci:
echo « Test Repo » > README

Faire un commit:
git commit -a -m « Initial commit »

Et faire le premier push:
git push origin master

Voilà, à ce stade, le serveur Git fonctionne parfaitement et je suis en mesure de créer des dépôts, ajouter des utilisateurs, faire des commits, des push, des pull, etc…
Une seule contrainte, paramétrer les clefs sur chacun des postes de développement.
Autre point à éclaircir, le paramétrage des clefs sous Windows (Beurk), pour ceux qui développent sur cette plateforme avec des outils propres à cet OS (Dev Ps Vita).
Prochaines étapes donc: documenter ce point pour les éventuels utilisateurs et étudier l’installation du Etherpad-Lite modifié de Framasoft pour compléter les outils disponibles.
Et bien sûr, proposer ces outils aux amis et connaissances ;).

J’allais oublier les liens qui peuvent servir:
Gitolite sur Github
Gitolite dans la doc Ubuntu
Concernant le problème de dépôts/clefs:
http://serverfault.com/questions/270688/gitolite-clone-not-working-as-intended
http://www.dotkam.com/2010/08/22/gitolite-does-not-appear-to-be-a-git-repository/

Victor

Auteur/autrice : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *