Petit calcul de coût en électricité pour l’auto-hébergement

En recevant ma dernière facture d’électricité, je me suis demandé quelle proportion, quel montant de la facture, provenait de la consommation électrique du Pi que j’utilise pour m’auto-héberger. Le but du calcul était également d’estimer le nouveau coût en cas de changement pour une machine assemblée pour l’occasion, plus puissante, et qui consommerait en moyenne 32Wh. Cette valeur de consommation s’appuie sur celle mesurée sur une ancienne machine que j’avais assemblé, à base de Core 2 duo et de RAM en DDR2. Pour la consommation du Pi (Modèle 3 B), j’utilise la valeur de 5Wh, mesurée sur un intervalle de presque deux mois. À noter qu’un maximum de modules sont désactivés du côté du Pi, comme la sortie HDMI entre autres, afin de réduire l’énergie utilisée. Passons maintenant au calcul.

J’effectue le calcul de coût pour une durée d’un mois de fonctionnement. Je choisis de me baser sur des mois de 30 jours et demi, soit 24 × 30,5 = 732 heures. J’obtiens donc pour le Pi, 3660 Wh, soit une consommation sur un mois de 3,66 kWh. Pour l’autre machine imaginaire, 23 424 Wh, soit 23,424 kWh.

Posons maintenant le prix de l’électricité en ce début d’année 2020.

  • kWh : 0,0965 €
  • TCCFE : 0,006545 €
  • TDCFE : 0,003273 €
  • CSPE : 0,0225 €

Soit un total par kWh de 0,128818 euros. Continuons le calcul pour obtenir le prix hors taxe.

  • Pour le Pi : 3,66 * 0,128818 = 0,47147388 € HT, soit après application de la TVA à 20% (* 1,20), nous donne le chiffre de 0,565768656 €.
  • Pour la machine imaginaire : 23,424 * 0,128818 = 3,017432832 € HT, soit après application de la TVA à 20% (* 1,20), nous donne le chiffre de 3,620919398 €.

Après calcul, j’aurais pu m’épargner le deuxième calcul et appliquer un facteur de 6 environ entre la consommation des deux machines, au coût obtenu pour le Pi.

Quel constat pouvons-nous maintenant effectuer ?

Tout d’abord, je trouve le coût en consommation électrique du Pi plus que correct, puisque nous restons en dessous d’un euro. En passant à une machine plus puissante, la facture augmente et la pertinence de conserver une telle machine à domicile, plutôt que de louer un serveur chez un hébergeur entre davantage en ligne de compte, si on ne considère que la question du prix (Chez OVH, premier prix VPS 3,60€ TTC, premier prix serveur Kimsufi 4,79€ TTC au 2 juillet 2020).

Rien de bien surprenant quand on y pense, mais ces quelques chiffres permettent d’affiner l’architecture cible de la solution d’auto-hébergement vers laquelle on souhaite se tourner. Je ne suis pas certain que le coût électrique soit parmi les facteurs principaux pris en compte au moment du choix, mais c’est indéniablement une composante du coût mensuel de l’hébergement à domicile. De mon côté, les facteurs principaux restent, entre autres, l’indépendance et l’assurance de la propriété de mes données; avec tous les risques que cela comporte.

Victor

Auteur : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *