Marathon Roller de Berlin 2017

De retour en Alsace après quelques jours dans la capitale allemande pour prendre part au marathon roller de Berlin. Pour cette troisième participation, départ en groupe B avec pour objectif de passer sous la barre des 1:20:00 et de ne pas se faire décrocher par le peloton comme l’an dernier. Donc cette année, départ en bloc B avec Alizée, Geneviève et Alexandre.
 
Comme toujours, ça part fort et nous roulons à presque 40 km/h dans les premières centaines de mètres. Les kilomètres défilent en dépassant ou en étant dépassé par d’autres pelotons du groupe B. Un peu en difficulté quelques kilomètres avant la mi-course, je m’accroche pour combler l’écart qui commençait à se creuser. Un peu plus loin, obligé de quitter l’abri du peloton car une cassure est en train d’apparaître 5 ou 6 patineurs devant moi et s’agrandit rapidement. J’allonge donc ma foulée pour réintégrer le groupe devant et profite de l’aspiration pour récupérer un peu une fois de retour dans le peloton. Sur la deuxième partie de la course, le rythme se fait légèrement moins soutenu, mais plus irrégulier et par moment le peloton se tasse fort (comme si l’avant s’était mis à freiner). Dans un premier temps, je reste dans le peloton qui tasse, préférant conserver mon énergie. Puis, alors que nous approchons des 7-8 derniers kilomètres, j’essaye de profiter de ces moments de tassements du peloton pour en sortir et gagner quelques places. Je m’amuse même à remonter entre deux pelotons qui ralentissent pour rejoindre Alizée, plus loin devant dans le peloton du milieu et souris intérieurement en entendant quelques exclamations dans les pelotons. Comme quoi, tous les exercices d’entraînement sont utiles (BEF 1 course – Ne pas avoir peur – Exercice : Remonter en première position en passant entre deux pelotons roulant côte à côte). Je remonte donc progressivement vers l’avant du peloton pour me retrouver aux alentours de la dixième position à l’entrée du dernier virage de la course. Il reste un peu plus d’un kilomètre, le peloton devant moi explose de tous côtés en patineurs isolés, je slalome entre les patineurs pour tenter de rattraper les quelques personnes qui en ont profité pour dépasser l’avant du peloton en sortie de virage (dont Alexandre). Le dernier kilomètre se termine donc en sprint pour terminer côte à côte avec Alexandre. Temps de course : 1:14:02 ! Au classement provisoire, je termine 63e au général (Classement « Fitness ») et 12e de ma catégorie (Klasse MAkt).
 
Cette édition 2017 du marathon roller de Berlin me permet de constater les progrès réalisés depuis mes débuts en roller course il y a seulement trois ans en septembre 2014. Mes remerciements donc à mes entraîneurs successifs : Emile, Jonathan et Stéphanie. L’entraînement continue bien sûr pour continuer de s’améliorer.
 
Résultats par année :
* 2015 – 1:25:38 – 634e
* 2016 – 1:23:08 – 435e
* 2017 – 1:14:02 – 63e
 
#ToujoursPlusLoinToujoursPlusVite
Victor

Auteur : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *