dotfiles, git et GNU stow

En septembre 2016, j’avais commencé à écrire l’introduction de cet article. J’expliquais donc que je venais de réinstaller le système d’exploitation de mon ordinateur portable, pour passer de Debian 8 à Arch Linux. À ce moment-là, c’était donc posé la question de la synchronisation de la configuration de l’environnement entre machines. Par configuration de l’environnement, je désigne ici les fichiers de configuration des différents logiciels que j’utilise, plus généralement appelés « dotfiles », car commençant par un point, ou étant stocké dans le dossier .config du répertoire utilisateur.

Pour gérer mes configurations entre machines, j’ai donc utilisé le duo Git et GNU stow depuis lors. Git bien sûr pour la synchronisation entre machines et l’historisation, et GNU stow, pour le déploiement des fichiers à leur emplacement dédié.

Fonctionnement

Par défaut, stow créé un lien symbolique dans le répertoire parent de celui à partir duquel on exécute la commande, pour tous les fichiers concernés par la commande. Ma configuration part du principe que mon dépôt git dotfiles est stocké à la racine de mon répertoire utilisateur, à savoir donc ~/dotfiles, et que toutes les commandes stow sont exécutées depuis ce dossier. L’installation de la configuration s’effectue alors en appelant la commande stow avec pour paramètre le nom du logiciel dont on souhaite déployer la configuration. Au niveau de la structure, mon dépôt git se présente donc sous la forme d’une liste de répertoire contenant chacun le chemin vers la configuration du logiciel concerné, c’est-à-dire :

  • soit directement le fichier si celui-ci est stocké directement à la racine du répertoire utilisateur: c’est le cas par exemple du fichier .gitconfig.
  • soit dans une arborescence de répertoire correspondant à son emplacement: par exemple pour i3, la configuration est stockée dans ~/.config/i3, j’ai donc dans mon dépôt un dossier i3 contenant l’arborescence .config/i3.

Voici un extrait de mon dépôt en image pour expliciter la situation.

Extrait de la structure du dépôt.

Ainsi, pour déployer le fichier de configuration de Git, j’exécute la commande suivante, depuis mon dossier dotfiles:

stow git

Ce qui aura pour effet de créer un lien symbolique .gitconfig vers le fichier .gitconfig de mon dépôt git. Si on souhaite modifier le répertoire de destination, on peut utiliser l’option -t. Dans l’image ci-dessus, pour déployer la configuration ansible, j’utiliserai alors:

stow -t / ansible

A noter que stow effectue la création du lien symbolique à la condition que le fichier n’existe pas. Si un fichier de configuration par défaut existe déjà, il sera nécessaire de le supprimer d’abord avant de pouvoir procéder à l’exécution de la commande stow.

Dernier point, si je souhaite re-déployer la configuration git, j’utiliserai alors l’option -R, soit la commande :

stow -R git
Conclusion

Le duo git + GNU stow est plutôt efficace pour ce qui est de la gestion des fichiers de configuration, les fameux fichiers dotfiles, et pour la synchronisation entre machines. Je m’en étais également servi pour stocker et déployer facilement certains fichiers de configuration sur mes serveurs, avant de commencer à automatiser avec ansible. Si je rédige aujourd’hui, cet article sur le sujet, c’est pour garder une trace d’une méthode robuste qui m’a été utile pendant plus de deux ans. Néanmoins, la structure actuelle du dépôt git ne me convient plus autant qu’avant et je souhaiterais passer à une organisation plus proche, ou même identique à l’arborescence présente sur le disque. J’étudie donc les autres solutions de gestion des dotfiles, et m’intéresse en particulier à rcm; mais ceci est une autre histoire, pour un autre article.

Victor

Auteur : Victor

Libriste convaincu, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *