Multiplicité des préférences

S’il y a bien une chose commune aux différents systèmes d’exploitation que j’utilise, c’est entre autres mon navigateur: Firefox. Lorsque l’on passe d’un OS à un autre, d’un PC à autre, les marques pages, eux par contre changent. Pas énormément, chacune de mes instances de navigateur possèdant les sites incontournables que je consulte régulièrement. Seulement plus le temps passe, plus les différences apparaissent… Le site consulté la veille en plein déplacement, n’est pas présent dans les marque-pages du PC de bureau qui vous attends chez vous.

Il arrive donc un moment où le besoin de synchronisation se fait sentir. Firefox possède en outre un système pour retrouver ses marque-pages depuis n’importe quel navigateur Firefox, mais cela implique de stocker ses données dans le cloud, les nuages. Je fais évidemment davantage confiance à Mozilla qu’aux autres pour la gestion des données personnelles, mais tout de même… Une partie de moi reste réticente à cette idée. Dans ce cas, pourquoi ne pas gérer le système de synchronisation soi-même?

La solution est relativement simple, installer son propre serveur de synchronisation de marque-pages. Par chance, Mozilla met à disposition les sources de son serveur de synchronisation ainsi qu’une documentation relativement complète. Les prérequis sont clairement identifiés et l’installation s’effectue aisément. Reste ensuite à effectuer la configuration minimale nécessaire au bon fonctionnement du service.

Le point qui m’a posé le plus de problème fut le paramètre:

[nodes]
fallback_node = http://localhost:5000/

La mauvaise configuration de celui-ci empêchait le service de fonctionner correctement. Après quelques recherches et plusieurs semaines à m’occuper d’autres choses, j’ai fini par trouver le paramètre correct dans ma situation. Ainsi, pour fonctionner normalement, ce paramètre doit absolument correspondre à l’adresse publique de votre service. Adresse que vous allez utiliser dans la configuration du service au niveau de Firefox. Une valeur correcte peut donc être http://www.nomdedomaine.fr:5000 par exemple, ou dans notre cas: http://www.unicoda.com:5000. Ajouter à cela un petit script pour démarrer automatiquement le serveur Sync au démarrage et le tour est joué.

 

Voir aussi:

http://www.docgreen.fr/2011/12/06/installer-son-propre-serveur-mozilla-sync-pour-firefox-saison-03-episode-final/

Anonyme

Auteur/autrice : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.