Mettre fin aux SMS commerciaux non désirés

Je recevais de temps à autres des SMS provenant du numéro 36180 au nom du Brico Dépôt de Cambrai. Le dernier SMS reçu le 19 octobre 2016 était de la forme suivante :

Brico Dépot CAMBRAI: dès le 21 octobre, le LEGENDAIRE ANNIVERSAIRE jour les prolongations: + d’arrivages, + de prix bas, +de qualité !

Problème, je ne me suis jamais abonné à de tels messages, j’habite à environ 500km de Cambrai, et je n’ai jamais mis les pieds dans le magasin mentionné. J’imagine qu’une erreur a été faite au moment de la saisie du numéro de téléphone de l’un des clients de l’enseigne dans son système informatique.

Ne souhaitant plus recevoir de sollicitations, je cherche et trouve une adresse de contact pour le groupe Brico Dépôt et prépare un mail salé expliquant le bien que je pense des SMS commerciaux et leur demandant de me désinscrire. Avant envoi, j’enregistre le brouillon de message et vais sur le site de la CNIL à la recherche d’informations sur la prospection commerciale par SMS et j’arrive à une page de question réponse sur le démarchage par téléphone ou SMS.

Si l’option STOP est proposée, utilisez-la en priorité.

Cette page bien utile nous apprend qu’il est possible de demander l’arrêt de l’envoi de SMS publicitaire en provenance de numéros à 5 chiffres commençant par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8, simplement en répondant STOP au SMS. Ni une ni deux, j’empoigne mon téléphone et tape frénétiquement ces 4 lettres S T O P et envoie. Quelques secondes plus tard, une réponse arrive :

Demande enregistree. Vous ne recevrez plus de message en provenance de notre service. SMS non surtaxe.

Ouf, pour une fois la désinscription semble s’être effectuée sans aucun problème. Encore une fois, le site de la CNIL s’est révélé bien utile, en particulier la page plaintes en ligne. Je retourne à mon mail et clic sur supprimer; cette fois, cela n’aura pas été nécessaire.

Victor

Auteur : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *