Modifications de l’infrastructure de services

Qu’est-ce qui se cache derrière ce titre pas forcément pertinent ? Un point sur l’évolution des composants logiciels que j’utilise pour me passer des GAFAM (Google Apple FaceBook Amazon Microsoft). Quelques changements ont en effet eu lieu depuis mon précédent article.

Au revoir Owncloud… J’ai pris la décision d’abandonner Owncloud lors de la mise à jour vers la version 8.1.0. En quelques mots, à chaque mise à jour du logiciel, je me retrouvais à devoir réactiver plusieurs modules, supprimer des fichiers sur le disque ou finir une mise à jour via la ligne de commande. La dernière maj a mis en lumière des problèmes dans la gestion des clefs de chiffrements des fichiers, résultats: une majorité des fichiers est illisible. N’ayant pas de document à récupérer absolument, je ne me suis pas attardé sur les éventuelles procédures de récupération après un premier essai infructueux. Ce dernier problème achève donc de me convaincre d’aller regarder les autres solutions disponibles en matière de gestion de fichiers en ligne.

Je me tourne finalement vers Seafile. L’installation est bien documentée et ne pose pas de problème particulier. Dans les points positifs, je note la présence d’un client Android et d’une version serveur pour Raspberry Pi. Les fonctionnalités et l’interface de la version « Community » peuvent sembler austère, mais les éléments principals d’une telle solution sont présents et fonctionnent bien. A noter qu’il est possible de demander un passage en version pro gratuit si on se limite à 3 utilisateurs; à réfléchir. Seafile supporte également le chiffrement des fichiers, mais celui-ci s’effectue via le client; c’est un point que je dois encore tester.

Le passage de Owncloud à Seafile pour la gestion des fichiers a également posé la question du remplacement des autres modules Owncloud liés à la gestion des contacts, calendriers, flux rss et favoris. Pour moi, le rôle principal d’Owncloud réside dans la gestion de fichiers en ligne, les autres modules permettant d’enrichir la plateforme et de lui ajouter des fonctionnalités annexes. Je suis donc parti à la recherche de logiciels spécifiques permettant chacun de répondre aux besoins identifiés. Finalement, j’obtiens le découpage suivant:

  • Seafile: Pour la gestion et le partage de fichiers.
  • Selfoss: Pour la gestion des flux rss. Dispose d’une application Android dédiée.
  • Baïkal: Pour la gestion des contacts et du calendrier. (Interface web en construction dans la v2)
  • Shaarli: Pour sauvegarder simplement des urls depuis n’importe quel support.

Voilà pour la nouvelle forme de mon nuage de service. L’étape suivante concerne l’auto-hébergement progressif d’une partie des services, amenant avec elle son lot de défis.

Victor

Auteur : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Une réflexion sur « Modifications de l’infrastructure de services »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *