GitLab

La migration de nos différents services s’effectue progressivement. Après WordPress, c’est au tour de notre système de gestion de code de changer de serveur et d’évoluer par la même occasion. Jusqu’à présent, nous utilisions Gitolite. Celui-ci fonctionne plutôt bien, une fois qu’on a trouvé les bonnes configurations. Pour une utilisation personnelle sous GNU/Linux, aucun problème, mais pour inviter d’autres contributeurs ce n’est pas toujours très simple. Entre la génération des clefs, la mise en place des bons fichiers de configuration sous Windows et l’obligation de gérer à la main les autorisations et créations de dépôts, j’ai décidé de passer à quelque chose de plus conséquent: Gitlab.

Les avantages sont nombreux: interface facilitant la gestion des dépôts et accessible à tous les utilisateurs, gestion fine du nombre de dépôts maximum pour chaque utilisateur, la création de dépôts n’est pas limité à l’administrateur et surtout, la possibilité de cloner un dépôt directement via http. Autant d’avantages qui m’ont incité à tenter l’installation de la bête.

La mise en place se déroule sans réels difficultés grâce à un guide d’installation pas à pas. Chaque étape est décrite en détails et toutes les commandes sont commentées, bref la navigation dans ce guide s’effectue sans écueils.

Le guide se termine par la configuration de Nginx pour permettre aux utilisateurs d’accéder au service. Si comme moi, vous utilisez plutôt Apache, pas de panique, des fichiers de configuration pour Apache sont également disponible. Pas grand chose à dire sur ce point là, à part  de ne pas oublier d’activer les modules listés au début des fichiers via a2enmod.

La dernière étape, consiste à faire fonctionner la connexion sécurisée à tous les niveaux. Quelques recherches reste à faire de ce côté là pour s’assurer que git accepte mon certificat auto-signé. Des paramètres à modifier dans gitlab-shell entre autre.

Nous sommes maintenant près pour l’étape finale, pusher du code et mettre à disposition notre gitlab pour les amis, connaissances et autres!

Victor

Auteur/autrice : Victor

Ingénieur en informatique de formation et de métier, j’administre ce serveur et son domaine et privilégie l'utilisation de logiciels libres au quotidien. Je construis progressivement mon "cloud" personnel service après service pour conserver un certain contrôle sur mes données numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *