Performance entre compute et move

 WORKING-STORAGE SECTION.
 01 WORKING-VAR.
    05 W-TAU-3-6         PIC S9(3)V9(6) COMP-3.
    05  W-TAU-2-5        PIC S9(2)V9(5).
    05 W-CPT             PIC 9(09).

 PROCEDURE DIVISION.
    move 123,123456       to W-TAU-3-6
    move 12,12345         to W-TAU-2-5

    perform until W-CPT = 999999999
*      compute W-TAU-3-6 = W-TAU-2-5
       move W-TAU-2-5     to W-TAU-3-6
       add 1              to W-CPT
    end-perform

Aujourd’hui, j’ai voulu savoir ce qui est le mieux à utiliser entre un compute et un move pour renseigner un champ. J’ai donc exécuter le petit bout de code si dessus.
Résultats :

Temps d’exécution Temps CPU
Move 45.49 1,814
35.9 1,81
1.05.83 1,818
Compute 49.44 2,429
38.66 2,421
1.16.26 2,441

Après 3 exécutions de chaque on distingue bien que le compute mange beaucoup plus de CPU que le move pour le même résultat (Ici environ 1/4 de plus). Conclusion, utiliser les compute seulement en cas de calcul et non pour renseigner une variable.

Mise à jour après un second test qui met sur un pied d’égalité le compute et le move (2.500 Temps CPU pour les deux) :

compute W-TAU-2-5 = W-TAU-3-6
move W-TAU-3-6 to W-TAU-2-5

Dans le cas où l’on met une zone plus grande dans une zone plus petite le compute et le move on les mêmes performances, avec une petite préférence personnelle pour le compute qui évite quelques Warning dans ce cas bien précis.

Manipulations de données simples

Des cas simples, toujours bon à avoir sous la main, ou ici plus particulièrement sous les yeux et à portée d’internet !
Dans cet article je vais parler de quelques bases de manipulations de données en Cobol:

 WORKING-STORAGE SECTION.
    01 WORKING-VAR.
       05 W-SOLDMOYEN-15-2 PIC S9(15)V9(2) COMP-3.
       05 W-SOLDMOYEN-17   PIC S9(17) COMP-3.

 PROCEDURE DIVISION.
    display 'Variables non renseignées :'
    display '15-2 :' W-SOLDMOYEN-15-2
    display '17 :'   W-SOLDMOYEN-17

    move 12,34 to W-SOLDMOYEN-15-2
    move 1234 to W-SOLDMOYEN-17
    display 'Variables renseignées :'
    display '15-2 :' W-SOLDMOYEN-15-2
    display '17 :'   W-SOLDMOYEN-17

    move W-SOLDMOYEN-15-2 to W-SOLDMOYEN-17
    display 'Variables après passage de 15-2 à 17 :'
    display '15-2 :' W-SOLDMOYEN-15-2
    display '17 :'   W-SOLDMOYEN-17

    compute W-SOLDMOYEN-17 = W-SOLDMOYEN-15-2 * 100
    display 'Variables après multiplic. de 15-2 par 100 à 17 :'
    display '15-2 :' W-SOLDMOYEN-15-2
    display '17 :'   W-SOLDMOYEN-17

    * Les deux techniques suivantes marchent :
    move  W-SOLDMOYEN-17  to W-SOLDMOYEN-15-2 
    * ... laquelle des deux est la meilleure ?
    compute W-SOLDMOYEN-15-2 = W-SOLDMOYEN-17
    display 'Variables après passage de 17 à 15-2 :'
    display '15-2 :' W-SOLDMOYEN-15-2
    display '17 :'   W-SOLDMOYEN-17

    move 12345678901234567 to W-SOLDMOYEN-17
    compute W-SOLDMOYEN-15-2 = W-SOLDMOYEN-17
    display 'Variable 15-2 après compute de 12345678901234567 :'
    display '15-2 :' W-SOLDMOYEN-15-2
    display '17 :'   W-SOLDMOYEN-17

Ce qui nous donne en sortie :

Variables non renseignées :
15-2 :00000000000000000
17   :00000000000000000
Variables renseignées :
15-2 :00000000000001234
17   :00000000000001234
Variables après passage de 15-2 à 17 :
15-2 :00000000000001234
17   :00000000000000012
Variables après multiplic. de 15-2 par 100 à 17 :
15-2 :00000000000001234
17   :00000000000001234
Variables après passage de 17 à 15-2 :
15-2 :00000000000123400
17   :00000000000001234
Variable 15-2 après compute de 12345678901234567 :
15-2 :34567890123456700
17   :12345678901234567 

Voilà pour les manipulations du jour, le but étant de retrouver facilement quelles actions donne quels résultats en étant sûr des données et ne pas avoir à retaper un cas de test ou de faire des displays abusifs ;)