24H du Mans Roller 2015

Fin juin, je suis parti avec un petit groupe d’aventuriers vers l’ouest de la France, afin de relever un défi d’envergure. Chacun de nous avait prévu son matériel : roues, chaussons, platines, roulements, … Les esprits étaient plus ou moins reposés, les corps prêts à en découdre.

C’est donc bien chargé que nous sommes arrivés au camping du circuit des 24h du Mans, dans la ville du Mans comme vous l’aurez compris. Comme nous, de nombreuses équipes de niveaux variés ont fait le déplacement; une partie en bus, d’autres en camping car, certains en mini-bus, les derniers en voiture et les plus courageux en train. Une bonne ambiance règne dans le camping, occupé par une multitude de nationalité, français bien sûr, mais aussi : allemands, anglais, espagnols et danois.

Partis à quatre de Strasbourg, notre cinquième coéquipier nous rejoint en début de soirée. L’équipe est au complet; le sixième s’étant blessé peu avant la date de la compétition; sans que nous lui trouvions un remplaçant.

Après une nuit quelque peu agitée – à cause de gens s’essayant à la slackline une bière à la main à 1h du matin – le début d’une longue journée s’annonce. Bien que la compétition ne commence qu’à 16h, il y a bien des choses à faire avant le coup d’envoi de ces 24h du Mans roller 2015. Récupération des dossards et des puces, petit-déjeuner et c’est déjà l’heure de la parade et de découvrir pour la première fois le circuit ainsi que sa montée du Dunlop dont j’ai tant entendu parlé. Une majorité d’équipe sont présentes pour cet événement d’avant course, c’est une véritable explosion de couleurs qui envahit l’asphalte noir du circuit.

Continuer la lecture de « 24H du Mans Roller 2015 »

Organiser un Code Camp

En décembre 2013, j’ai eu l’occasion de m’occuper de l’organisation d’un Code Camp, petit retour d’expérience.

Pour celles et ceux qui n’auraient aucune idée de ce qui se cache dernière l’appellation « Code Camp », il est temps de donner quelques précisions. Un Code Camp, c’est une nuit entière pour écrire du code et faire avancer ses projets. Dans mon cas, celui-ci n’était pas seulement destiné aux informaticiens, mais à tous les étudiants désireux de travailler sur leurs projets. Ce moment permet souvent à un groupe de projet de se réunir au complet et d’être productif (au moins jusqu’à 2h du matin).

Au niveau du matériel nécessaire, il faut pour faire un bon Code Camp:

  • de l’électricité
  • des multiprises
  • un accès réseau
  • du café
  • des tables et des chaises
  • des participants
  • des pizzas

J’ai eu la chance de pouvoir emprunter une grande partie du matériel à l’école et à l’association des étudiants. Quelques points à bien vérifier avant: la taille des tables pour bien estimer le nombre nécessaire; que le courant a bien été activé dans les prises comme promis. C’est deux points permettent déjà d’éviter de mauvaises surprises. Un accès réseau est également incontournable pour permettre à tous d’accéder aux documentations en ligne.

Prévoir un percolateur pour pouvoir faire du café en quantité. Une commande de pizza est faite en début de soirée, néanmoins, le temps de préparation et de livraison est toujours extrêmement long (une cinquantaine de pizzas à faire tout de même). De ce côté là, je pense qu’il serait bon d’organiser une pré-commande quelques jours avant. Cela permettrait à la pizzeria de mieux se préparer et aux participants d’être servi plus tôt.

Il faut également avoir une petite équipe de personne pour aider à installer avant le début de l’événement, puis à désinstaller le lendemain matin.

Pour finir, organiser un Code Camp n’est pas spécialement difficile, en revanche en tant qu’organisateur, il ne faut pas espérer travailler sur son projet avant que les pizzas soient arrivées.

Journées Du Logiciel Libre 2012

Ce week-end avait lieu la 14e édition des Journées Du Logiciel Libre à Lyon, l’occasion pour moi donc de retrouver l’ambiance des RMLL en plus petit, mais toujours avec autant de convivialité. Une bonne série de conférence était au programme, plusieurs stands d’associations, des représentants de distribution GNU/Linux, et bien d’autres.

Ce fut donc l’occasion d’aller discuter avec les représentants de la FSFE, l’April, Illyse le fournisseur d’accès associatif du coin, MozillaFr entre autres. Découverte également de la LOLBox, une pirateBox améliorée qui permet de diffuser en live la musique stockée dans la pirateBox, le tout grâce à une magnifique radio Ghetto-blaster d’époque. Découverte également de Movim, réseau social alternatif basé sur le protocole XMPP et discussion avec son créateur. Présentation de Newebe, autre réseau social où chacun héberge son nœud.

Conférence Pourquoi GIMP n’a pas besoin de CMJN, réédition de celle des RMLL 2012 à laquelle je n’avais pas pu assister. Présentation de la campagne Libérez Votre Android! de la FSFE. Je viens d’ailleurs de constater que le mode fastboot est bloqué sur mon téléphone et m’empêche donc de le rooter pour le moment, tout ça à cause de l’opérateur. Bref, deux journées bien remplies, avec comme toujours de nombreuses choses à découvrir.

Fête du Roi de l’Oiseau – Le Puy-en-Velay

Journée au Puy-en-Velay hier, pour assister à la fête Renaissance du Roi de l’Oiseau. Beaucoup de monde dans la ville, un nombre de costume assez impressionnant, plusieurs campements et groupes de musique. 415e participant au concours de tir à l’arc, trois flèches, aucune chance de ce côté là, quelques points tout de même :). J’y rencontre les archers de Rochebaron (Mathieu, Wiwi, Mickey et Chauve entre autres) qui assurent l’organisation sur le pas de tir depuis le matin avec l’aide d’autres archers. Le marché médiéval est d’une grande diversité et de qualité. Plusieurs artisans du cuir, deux marchands d’armes et d’armure, un fabricant d’arc et sa femme venu d’Angleterre (très sympathique), de multiples marchands de costume, quelques vendeurs de peau.

Quelques photos prises au cours de la journée:

RMLL 2012 5V

Article tardif clôturant la série RMLL 2012. Dès le retour, pas mal de choses à faire qui m’ont fait retarder la publication. Entre autres, fabrication de ma cotte de mailles et chantier de restauration.

RMLL 2012 Jeudi 12 Juillet

Journée commençant avec le pliage de la tente et le rangement des affaires.

9h20 Le logiciel libre: entre choix politique, juridique et économique

Trois approches différentes du logiciel libre. Politique, avec des exemples propres à la situation helvétique. Juridique, obligations découlant du logiciel libre. Les juristes doivent essayer de comprendre et reformuler les idées du libre. Économique, intérêt du libre de ce point de vue.

11h Description de la licence Open Hardware du CERN

La licence du CERN. Quoi, comment, dans quels buts, pour quelles utilisations.

14h Obstacles devant l’enseignement des technologies libres dans le supérieur en France

Table ronde pour essayer de dégager les obstacles au libre dans ce domaine. On constate une perte de la culture informatique chez les nouveaux étudiants. Peu de sensibilisation.

 

Départ de Genève peu après la fin de la table ronde. Nous faisons l’expérience des tronçons de tunnel d’autoroute en travaux, qui nous oblige à passer par les villages suisses.